Bardage

Préconisation de pose

Les lames de bardage bois sont misent en place suivant les règles de pose décrites au DTU 41.2.

 

Nos conseils :

 

Les lames de bardage en bois se posent sur une ossature en bois traité classe 3.

 

Il existe 3 types de pose : horizontale, diagonale et verticale. Il faut donc prévoir une ossature adaptée pour permettre une bonne ventilation.

 

Il est obligatoire de prévoir une lame d’air de 22 mm minimum entre le mur et le bardage.

 

Les tasseaux de support doivent être espacés de 40 à 60 cm fixés sur un mur vertical (revêtue d’un pare pluie si le mur n’est pas étanche).

 

Pour la pose horizontale et diagonale, les tasseaux se posent verticalement sur le mur.

Pour la pose verticale, il convient de faire un double lambourdage (tasseaux d’abord posés verticalement puis par-dessus des tasseaux posés horizontalement) ce qui permet de garder la lame d’air.

 

La première lame doit être fixée à 20 cm minimum du sol pour éviter les remontés d’humidité, les languettes vers le haut. Il faut également prévoir des grilles anti rongeurs et anti insectes en partie basse ainsi qu’en partie haute.

 

Les lames doivent être fixées avec des pointes inox avec 2 pointes par appui pour les largeurs supérieures à 130 mm, les pointes doivent pénétrer d’au moins 22 mm dans le tasseau de fixation et ne pas rentrer de plus de 1 mm dans la lame.

 

Avant la pose, nous vous conseillons l’application d’un saturateur sur toutes les faces de la lame ainsi que sur les coupes, ce qui lui assurera un bon vieillissement sans toutefois l’empêcher de griser car le bois réagit en fonction de son exposition aux UV et aux intempéries. Il peut ainsi se produire des variations aléatoires de la couleur des bois.